8 mars : Opération #LecturePourToutes

Depuis que les Nations Unies l’ont officialisé en 1977, le 8 mars est la Journée Internationale des Femmes. Contrairement aux apparences, elle n’a pas été conçue pour que les élus et people mâles se selfient déguisés en Priscillia folle du désert. Mais pour mettre en avant le droits de femmes, leurs luttes; valoriser le matrimoine.

Ce jour-là, le Palais de la Femme ouvre ses portes au public, de 14h à 18h. L’occasion de rencontrer des associations, des résidentes, des militantes, des artistes; de discuter de problèmes concrets, mais aussi d’assister à des lectures, de la danse, des performances, et surtout de participer.

Parce que se cultiver et papoter c’est bien gentil, mais il n’en restera que des souvenirs. Sororité bien ordonnée commençant par soi-même, la transmission, un don, un petit bout de vous-même à offrir aux copines. Un geste cohérent, c’est si rare de nos jours, ce serait quand même dommage de passer à côté.

Venez avec un livre dont l’auteur est une femme. Un livre que vous aimez, ou que vous avez aimé. Un livre que vous avez chez vous, ou que vous achèterez à côté. Un livre qui mérite de remplir les trop vides étagères de la bibliothèque du Palais de la Femme. Un texte que vous avez envie de partager et de laisser aux résidentes, de façon pérenne, après votre départ. N’hésitez pas à écrire un petit mot, comme une dédicace, à vos futures lectrices. 

Palais de la Femme – 94 rue de Charonne – 75011 Paris // 8 mars de 14h à 18h // Opération #LecturePourToutes : dès maintenant par courrier.

Mercredi 22 février : De l’usage du matrimoine

Liberté-Parité-Sororité, résidence chez Violette and Co.

Le mot « matrimoine » viendrait d’Hervé Bazin, c’est ce que dit le dictionnaire. Un héritage non matériel, le matrimoine : ce que lèguent les mères. Les mères qui prennent une majuscule, celles qu’on revendique au Panthéon; elles s’appellent Simone de Beauvoir, Violette Leduc, Monique Wittig, Hélène Bessette, parfois Valérie Solanas, plus fréquemment Olympe de Gouges.

Mais l’héritage non matériel, aujourd’hui, peut-on faire le point ? Qu’est-ce que vos aînées, de sang ou d’âme, vous ont légué ? Quel livre vous a guéri, vous a aidé, guidé? De qui vous sentez-vous filleule, que transmettez-vous en marraine?

Isabelle Cambourakis sera notre invitée spéciale :  sa collection Sorcières, aux éditions Cambourakis, répond à cette volonté de transmission spécifique, comme en atteste son catalogue. Nous évoquerons ensemble son parcours de lectrice et ses chocs fondateurs.

Qu’ils soient politiques, poétiques, littéraires : ce sont des textes et gestes issus de notre matrimoine qu’il s’agira de faire circuler. Préparer vos extraits. Soyez à 19h au 102 rue de Charonne. Il n’est pas impossible que ce se soit un chouette moment.

Jeudi 26 janvier, Nuit des idées

« Jeudi 26 janvier, l’Institut français invite le public à une fête de la pensée dans plus de 70 lieux en France et dans le monde. À Paris, on parlera initiatives de la société civile, contre-culture, Civic Tech et reconquête démocratique à la Machine du Moulin Rouge. Plus d’une soixantaine d’intervenants, auteurs, artistes, activistes, penseurs et médias, seront présents pour partager leurs idées, leur engagement et leurs visions pour le monde de demain. »

Programme complet ici.

20 et 21 janvier : interventions au Havre

Le festival le Goût des Autres existe depuis cinq ans. Cette année, le thème est « La littérature des Nouveaux Mondes », et celui des Sorcières de la République y est convié. Aussi, vendredi 20 janvier au Idolize Mirrors du Havre, de 20h à 21h : Lecture-rencontre animée par le journaliste Laurent Lemaire.

Et tant qu’à être au pays de Queneau et ses merciers de parents, autant rester le lendemain de 14h à 17h pour animer une Master class à l’ESADHaR en salle de conférence, avec les étudiants en création littéraire de Laure Limongi.

Mercredi 18 janvier : Liberté-Parité-Sororité, lancement

Mercredi 18 janvier, à 19h, c’est la soirée de lancement d’une résidence de dix mois chez Violette and Co, au 102 rue de Charonne.

Une résidence d’écriture, soutenue par le dispositif de la Région Île-de-France, durant laquelle Chloé Delaume va s’atteler à une pièce de théâtre : Liberté-Parité-Sororité.

Après la dystopie cauchemardesque et romanesque effectuée avec Les Sorcières de la République, il s’agit cette fois de mettre en scène une utopie féministe, où la sororité n’a pas été abandonnée en chemin. Pour ce faire, comme il vous sera expliqué durant cette soirée d’ouverture, un cercle de lectures et de réflexion sera ouvert à la librairie un mercredi par mois, ainsi que des ateliers d’écriture tenus en parallèle au Palais de Femme. L’idée est vraiment de créer une dynamique collective, avec une participation du public : partage d’extraits d’œuvres, restitution des textes écrits en ateliers ou chez vous, rencontre avec des passeuses ou des autrices, discussions sur la sororité, le matrimoine, tentatives d’élaboration d’une société féministe idéale.

Les inscriptions aux ateliers et les premières pistes de réflexion seront lancées, ainsi que le programme fabuleux des dix mois à venir.

En octobre, et plus si affinités

10043024ab52059f8deec0a3c0527f0fSamedi 8 et dimanche 9 octobre : Festival du Livre de Mouans-Sartoux. Samedi 17h, débat  « Femmes en révolution » avec Houda Benyamina, Bouchera Azzouz et Florence Cestac. Dimanche, 16h30, entretien autour des Sorcières de la République.

Lundi 10 octobre : Festival Actoral, 18h, lecture des Sorcières de la République à la librairie L’Odeur du Temps, Marseille.

Mardi 18 octobre : Librairie Sauramps, Montpellier, rencontre et lecture à 18h30.

Mercredi 19 octobre : Librairie Ombres Blanches, Toulouse, à 18h.

Les Sorcières de la République, on the road

Les_sorcieres_de_la_RepubliqueDimanche 4 septembre, à 15h, Forum FNAC Livres, Carreau du Temple. Discussion avec le collectif AJAR et Mathieu Simonet, modération Hubert Artus. Séance de dédicaces ensuite.

Dimanche 11 septembre, à 15h, Fête de l’Humanité, Village du Livre.

Mercredi 14 septembre, 19h30, Librairie Obliques, Auxerre. Lecture et rencontre.

Vendredi 16 septembre, 19h, Librairie Violette and Co, Paris 11e. Lecture et rencontre.

Samedi 17 septembre, Festival Livres dans la boucle, Besançon. Lecture et rencontre.

Samedi 24 septembre, 19h, Librairie Les Cahiers de Colette, Paris 4e. Lecture et rencontre.

Dimanche 25 septembre, Chapiteau du Livre de Béziers, discussion avec Thierry Guichard, lecture et rencontre.

Du 13 au 17 juillet : Ecrivains en bord de mer

stacks_image_2360

C’est leur vingtième édition, alors ça va être encore plus chouette que d’habitude, comme en atteste le programme.

Mercredi 13 juillet à 17h, rencontre avec Bernard Martin autour des Sorcières de la République. Lecture du début, et d’extraits.

Cette année, chacun d’entre-nous a pu inviter un auteur de son choix, alors je vais pouvoir faire découvrir au public de la Chapelle Sainte Anne le fabuleux Anne-James Chaton. #chocesthétique #totalcontrol.

Il fera une lecture  d’Elle regarde passer les gens samedi 17 juillet à 20h30. La rencontre sera animée par Guénaël Boutouillet.